• Chirurgien esthétique à Avignon

Généralités sur la reconstruction mammaire après cancer du sein

Ces informations sur la reconstruction mammaire après cancer du sein sont données à titre informatif mais ne remplacent en aucun cas une consultation auprés du chirurgien.

Le cancer du sein est une maladie malheureusement très fréquente en France, qui touche une femme sur 8. Le traitement du cancer du sein est avant tout chirurgical et consiste soit à retirer la tumeur (tumorectomie ou traitement conservateur), soit, en fonction de la gravité et du risque de récidive, à retirer tout le sein (mastectomie ou mammectomie). D’autres gestes chirurgicaux peuvent être associés comme la recherche d’un ganglion sentinelle, ou un curage ganglionnaire axillaire. Souvent, des traitements complémentaires (radiothérapie, chimiothérapie ou hormonothérapie) sont associés.

La prise en charge d’un cancer du sein relève du Chirurgien Gynécologue spécialisé en cancérologie du sein et d’un médecin oncologue. Ce n’est qu’une fois les traitements terminés que l’on pourra envisager une reconstruction mammaire différée, ou reconstruction mammaire secondaire avec un Chirurgien Plasticien.

La reconstruction mammaire après cancer du sein a pour but de rétablir un volume et une forme de sein, afin de rendre à la femme concerné un décolleté symétrique. Elle est souvent bénéfique pour son bien-être psychique car la perte d’un sein est traumatisante pour une femme.

Il faut bien comprendre qu’un sein reconstruit n’est pas un vrai sein, que le but sera de lui donner l’aspect le plus naturel et le plus « vrai » possible, mais qu’il évoluera dans le temps de manière différente de l’autre sein. D’autre part, cette reconstruction mammaire ne se fait pas en une intervention : plusieurs opérations espacées de plusieurs mois sont nécessaires pour rétablir d’abord le volume, puis la forme, et enfin pour symétriser l’autre sein et reconstruire l’aréole et le mamelon.

Il faut garder à l’esprit qu’une reconstruction mammaire n’est jamais obligatoire, qu’elle répond à la demande de la patiente concernée, qui doit être motivée et prête à la fois physiquement et psychologiquement pour que les interventions se déroulent dans les meilleures conditions possibles.

Qu’est-ce qu’une reconstruction mammaire immédiate ?

Une reconstruction mammaire immédiate est une reconstruction du sein ayant lieu dans le même temps que la mastectomie. Elle a pour avantage de limiter le traumatisme psychologique de l’ablation du sein, et de pouvoir conserver la peau du sein qui recouvrira la reconstruction, ce qui améliore l’esthétique du résultat final.

Cependant, la reconstruction mammaire immédiate n’est pas possible dans tous les cas. En effet elle ne doit pas compromettre la mise en place des traitements ultérieurs, et est donc réservée à certaines formes de cancer peu agressifs et limités, de préférence chez des femmes non fumeuses et de poids normal.

Au mieux, l’intervention de mastectomiereconstruction mammaire immédiate est réalisée conjointement par un chirurgien gynécologue et un chirurgien plasticien.

Comme pour toute reconstruction mammaire, d’autres interventions seront ensuite nécessaires pour obtenir un résultat satisfaisant et symétriser la poitrine.

Qu’est-ce qu’une mastectomie prophylactique ?

Une mastectomie prophylactique est une ablation de la glande mammaire saine, non atteinte par un cancer du sein, mais qui présente un risque élevé d’être atteinte au cours de la vie. Elle concerne les patientes qui sont atteinte d’une mutation génétique, qui est recherchée si plusieurs femmes de la famille ont présenté un cancer du sein.

En cas de mastectomie prophylactique, une reconstruction mammaire immédiate est souvent proposée.

Quand réaliser une reconstruction mammaire secondaire ?

Au minimum, un an après la fin des traitements du cancer, et si les examens de contrôle sont normaux.

Pour la reconstruction par lipomodelage après un traitement conservateur, il faut attendre au minimum deux ans après la fin des traitements.

Au plus tard… quand la patiente se décide ! Il n’y a aucune urgence, certaines femmes demandent une reconstruction cinq, dix voire quinze ans après une mastectomie, et une grande partie des femmes ne se font jamais reconstruire.

Quelles sont les possibilités en reconstruction mammaire, immédiate ou différée ?

De nombreuses techniques existent pour reconstruire un sein, et cela va dépendre de la demande de la patiente, de sa morphologie, de sa motivation pour telle ou telle intervention, de ce qui sera possible en fonction des traitements reçus (radiothérapie, curage ganglionnaire), d’autres facteurs associés comme le tabagisme ou une maladie chronique.

Globalement, on peut reconstruire un sein :

  • Avec une prothèse : cela a pour avantage la rapidité de l’intervention, la simplicité des suites opératoires en comparaison aux lambeaux.
  • Avec le propre corps de la patiente, cela s’appelle une reconstruction autologue. La reconstruction autologue peut faire appel à un lambeau de grand dorsal (muscle du dos), à un lambeau DIEP (peau et graisse de l’abdomen), ou parfois à d’autres lambeaux provenant de la cuisse ou de la fesse. Ces lambeaux sont souvent associés à un lipomodelage (injection de graisse) dans un deuxième temps. Dans certains cas, on peut réaliser un lipomodelage seul.

Chaque intervention est détaillée dans une page spécifique :

Dr. Nivesse Dominique, chirurgien esthétique
Membre de la SOFCEP (Société Française de Chirurgie Esthétique et Plastique ).
Installation en activité libérale pure au sein de la Clinique Urbain V depuis octobre 1990 sans interruption.
Docteur Nivesse, chirurgien esthétique à Avignon
Informations utiles
Docteur Dominique Nivesse
Chirurgien esthétique à Avignon
Centre Médical Equinoxe
3 rue Rigoberta Menchu - Bât B
84000 Avignon
Tél : 04 90 85 42 96
Horaires :
du lundi au vendredi, de 9h à 18h